Témoignages Cycle « Vivre et grandir ensemble »

Une belle expérience à vivre, qui demande un véritable  investissement personnel mais qui permet de grandir en famille sur la voie de l’épanouissement et du « faire autrement ».
J’ai trouvé cela très complémentaire avec d’autres approches que j’affectionne (pédagogie positive, intelligences multiples, Montessori, … ). Ce cycle ouvre ainsi de nouvelles fenêtres (ou perspectives).
Difficile d’expliquer ce que l’on y vit mais c’est un peu comme un atelier de jardinage où  l’on chemine pour composer son jardin ou un atelier de cuisine permettant de trouver des pistes pour composer de belles recettes !!!
J’ai particulièrement apprécié le travail mené autour de l’écoute, de la compréhension des besoins des enfants, de la notion de réservoir affectif et la réflexion concernant la place de chacun dans la famille. Bref, un véritable espace pour se poser, mûrir et progresser ensemble, et l’occasion de faire de très belles rencontres!!!
Un grand merci, Élise, pour ce parcours. – Nadège

C’est avec plaisir que j’ai participé au cycle Vivre et Grandir ensemble proposé par Elise.
J’ai beaucoup apprécié le partage avec les autres parents et me suis trouvée enrichie de leurs expériences dans une ambiance sécuritaire, où je me suis sentie pleinement écoutée, acceptée et encouragée. J’ai appris dans ce cycle en expérimentant avec les autres parents de manière souvent ludique et aussi profonde, en allant chercher, puiser dans des ressources que je n’imaginais pas. C’est pour moi un apprentissage d’ouverture, de découverte où chacun trouve sa solution, sa manière de fonctionner, sa créativité et ça m’a permis de retrouver du plaisir et de la joie dans l’accompagnement de mes enfants dans leurs apprentissages. Merci Elise. – Christine

Lorsque j’ai démarré le cycle « Vivre et grandir ensemble », je n’étais pas entièrement convaincue car le fait d’être en groupe me semblait être un frein (j’ai du mal à m’exprimer devant les autres). Mais j’ai choisi de faire confiance à Élise. Au final, le groupe permet un partage de pratiques et d’opinions qui m’a permis d’avancer dans le bon sens.  Ma relation avec ma grande fille est devenue sereine et apaisée et c’est vraiment cela que j’étais venue chercher. Mais j’ai aussi appris beaucoup de choses sur moi-même car Élise nous invite à changer nos pratiques et à voir les choses sous un autre angle. Un grand merci à toi Élise pour ce cycle. – Nathalie

J’ai décidé de suivre le cycle d’Élise car j’avais besoin d’obtenir des clés pour éduquer mes enfants dans la joie.  Le rythme et la densité des rencontres permet une vraie recherche de changement. Je suis heureuse d’avoir fait ce cycle avant que les enfants soient trop grands. Je ressens le besoin de profiter de la vie et des bons moments passés ensemble et de créer des souvenirs ensemble, de renforcer notre lien. Par exemple nous avons plus de fous rire,  mon mari s’étonne de la bonne humeur ambiante qui s’installe même si ce n’est pas tous les jours tout rose. Je sens que ça peut avoir un impact sur la fratrie qui se chamaille un peu moins !
Je pense qu’il y aura aussi des effets secondaires que je ne peux percevoir maintenant.  Au niveau de la découverte, je me suis sentie  bien nourrie pendant ces huit séances. Un beau cadeau à faire ! – Une maman de 3 petits

Alors, pour ma part, une rencontre exceptionnelle avec ces parents de tout horizon. Je partais à l’origine avec une appréhension lorsque j’ai commencé, de savoir si j’allais pouvoir retirer certaines barrières que je me suis fixé car, à l’époque, je pensais qu’en étant carré, ça allait fonctionner.
Mais, à la suite des ateliers, je me suis rendu compte que ce n’était pas le cas et ai donc dû faire un travail sur moi-même pour pouvoir enlever ces barrières et avoir plus de complicité avec mes enfants et ma femme. Nous avons appris à déballer nos problèmes, entre guillemets, puis à résoudre en passant par d’autres chemins. Nous avons vu le changement pratiquement dans la foulée de nos ateliers pour notre couple comme pour notre famille et cela est grandement agréable. Certes, ce n’est toujours pas facile à certains moments, suivant la fatigue de la journée que l’on a passé ou avec les chaleurs. On essaie de faire la part des choses mais de temps en temps les vieux démons reprennent le dessus, donc à nous de les combattre pour pouvoir avoir plus de sérénité. – Julien

J’étais complètement paumée, je n’y arrivais plus, on n’y arrivait plus. Dans la maison, des cris à longueur de soirée, la fatigue, le manque de patience, l’incompréhension, tout était prétexte à crier pour se faire obéir.. et les claques partaient plus vite qu’on ne l’aurait souhaité, alors que nous voulions l’inverse mais nous étions comme bloqués, ne sachant plus quoi faire. On m’a parlé d’Élise, par hasard en discutant des problèmes que nous rencontrions avec notre fils. Je l’ai contactée pour qu’en couple nous assistions à un atelier découverte… après tout qui ne tente rien n’a rien. L’atelier nous a plu .. et j’ai un peu forcé la main à mon conjoint pour que nous fassions le cycle ensemble… Au fil des ateliers nous avons compris beaucoup de choses, nous nous sommes apaisés. Nous avons terminé le cycle il y a deux semaines, à la maison les cris se sont faits plus rares, et les claques ont disparu. Notre éducation personnelle nous avait fait poser un certain nombre de barrières dans l’éducation que nous donnons à nos enfants, des barrières au final non justifiées, au fil du temps nous les faisons tomber… et les choses ont vraiment changé de manière positive. Attention on ne vit pas dans le monde des bisounours mais nous avons compris comment réagir face aux crises, au fils des jours nous arrivons à en désamorcer de plus en plus. Je me sens plus légère, même si la route reste encore longue. Je recommande ce cycle à 3000 % et je pense qu’on devrait tous le faire en temps que parents afin d’ouvrir son esprit. – Isabelle

J’ai appris beaucoup sur moi, bien plus que je ne l’aurai imaginé. Il m’a fallu un temps nécessaire pour digérer toutes ces expériences sur moi-même, pour apprécier au mieux les bénéfices du cycle et t’en faire un retour.
J’écoute et communique mieux avec ma fille, mes proches, dans le travail également.
J’ai compris l’importance de se poser les bonnes questions, de se laisser porter par la joie de l’instant pour l’apprécier.
Je suis fière aujourd’hui d’accompagner Clémence dans son enfance, tant pis pour les remarques et les regards d’autrui.
Chaque jour fait appel à un moment particulier du cycle, je m’y réfère et c’est plaisant d’avoir des clés pour ouvrir les portes de la grande aventure de la parentalité et de l’enfance.
C’est ce que j’étais venue chercher avec ce cycle, des billes, des outils pour aider ma fille (et les futurs) à grandir.
C’est un travail sur moi titanesque qui s’annonce sans savoir où je vais. Je ne parviens pas à me libérer complètement de mes « démons », ceux qui pourraient m’empêcher d’aller plus loin. J’essaie et je sais que cela prend du temps.
Je tiens à te remercier de proposer ce formidable cycle. J’ai hâte de découvrir dans quelque temps la suite sur la fratrie.
Le cycle a aussi permis de créer un réseau de super parents que nous avons plaisir à entretenir. – Solène

Ces 8 ateliers ont été remplis de magnifiques expériences, de partages, d’humanité et de bienveillance.
On se sent un peu dans le brouillard en arrivant, et lors de chaque rencontre, s’allume une bougie qui va éclairer durablement notre chemin de parent.
À consommer sans aucune modération !
Merci de nous ouvrir à d’autres possibilités.
Avec reconnaissance. – Karine

Que dire de plus sur ces 8 ateliers à part un WAOUH. Merci Élise pour ces moments de partage et d’échange au sein du groupe.
Quand je suis arrivée dans le groupe j’étais comme une jeune enfant qui tâtonne, timide et réservée, mais j’en sors grandie.
Ce cycle est formidable, ça devrait être obligatoire ces ateliers, dès que l’on devient parent, pour avoir la clef de bienveillance en main. C’est une expérience qui se vit remplie d’un feu d’artifice d’émotions. J’ai apprécié cette transparence et cette écoute sans jugement. – Marion

Arrivée à la croisée des chemins et tiraillée entre diverses méthodes éducatives et styles parentaux, j’ai rejoint le cycle qui a débuté mi-novembre 2017. Le parcours cohérent et complet qu’offrent ces 8 ateliers m’a ouverte à un nouveau monde dont je ne soupçonnais pas l’existence, convaincue que j’étais que la reproduction de ce que j’avais connue enfant était mon seul recours voire mon unique salut. Ce fut une aventure humaine et intellectuelle très riche d’apprentissage(s), de lectures, et de belles rencontres, au premier chef desquelles Élise, qui insuffle joie de vivre, générosité et énergie communicatives tant elle est passionnée. Certes, il est ardu et perturbant de réformer des habitudes bien ancrées et tout un système de pensée et de prendre conscience de ses failles, contradictions et lacunes, mais j’ai la certitude d’avoir au moins raison d’essayer et d’être sur le bon chemin. J’encourage tout parent désireux de se questionner et d’entreprendre une introspection constructive (et une revisite de son histoire personnelle !) à rejoindre le mouvement ! – Marielle

Les ateliers d’Élise m’ont donné l’occasion de parler et de réfléchir autour de sujets clés pour l’harmonie avec moi-même et ma famille ainsi que la possibilité d’établir des intentions claires et d’avancer sur ces sujets. Ils m’ont aussi donné l’occasion d’écouter et d’être écoutée d’une façon très productive. Il y a eu des moments de partage magnifiques. – Karin

Je ne me rappelle plus vraiment du contenu des 8 ateliers. En revanche, je me souviens que chacun d’entre eux m’a aidé sur mon chemin. Aidé à mieux comprendre ma relation avec Timothé, à mieux le comprendre et à mieux me comprendre. Comprendre, ça a toujours été important pour moi. Mais à l’issue de ce cycle, comprendre est moins important. Je cherche plus à ressentir désormais, et tout ce qui a été abordé au cours de ces ateliers m’aide à le faire plus consciemment. merci Élise, merci au groupe, à chacune d’entre vous pour ces partages. – Nicolas

Dès les premières séances du cycle, j’ai réalisé l’importance d’écouter mes enfants et mon conjoint. J’ai donc développé l’écoute et l’attention en conscience, pour répondre à leurs besoins. J’ai aussi découvert l’ensemble des « possibles » qui nous sont offerts au quotidien, et enfin, j’ai redécouvert le jeu, le lâcher-prise et la liberté de vivre !
L’élément qui a évolué en moi-même est le fait que je ne savais pas écouter mes propres besoins. Et en toute logique, comment pouvoir écouter les autres si on ne sait pas s’écouter soit-même ! J’ai ainsi appris à écouter les autres et à travers ça, à m’écouter moi et mes besoins. En ensuite de savoir les accepter, ce que je n’arrivais pas forcément à faire quand c’était mon conjoint qui identifiait mes besoins pour moi (« tu es fatiguée, laisse-moi faire ce que tu fais et va te reposer »…pour moi cette phrase était désagréable à entendre, comme si elle révélait une faiblesse de ma part, alors qu’il n’en est rien).
A travers ces 8 séances, j’ai passé de très bons moments de partage, de joie, de peine. Des moments durs, des moments tendres mais toujours accueillis dans l’écoute et la bienveillance par l’ensemble du groupe. J’ai aussi fait de nouvelles connaissances, avec qui je partage les mêmes valeurs. – Mathilde

Du rire, des larmes et de l’écoute dans une atmosphère bienveillante et respectueuse, voilà ce qui ressort de ce cycle. J’ai pu faire émerger des problématiques, en prendre conscience, et Élise était là pour donner des outils, guider sans jugement et tout simplement accueillir. A moi maintenant de faire le reste du chemin. – Vanessa

Voilà ce que tes ateliers, nous ont apporté : une relation de confiance, qui permet le dialogue par l’écoute totale et non jugeante de l’enfant.
D’une manière générale, au sein de la famille, j’ai remarqué aussi plus de liens entre frères. En prenant soin de ma relation à chacun, cela nourrit par effet de vase communiquant la relation qu’ils ont les uns avec les autres.
De mon côté, les rencontres m’ont permis de me reconnecter à mes enfants dans le quotidien. Échanger avec d’autres parents permet de se remettre en question, les jeux de rôles viennent interroger nos limites, notre cadre de référence, et si on souhaite ou non le faire évoluer. C’est vraiment enrichissant. – Virginie

C’était le chaos pour moi lorsqu’une amie m’a partagé son expérience du cycle Vivre et grandir ensemble. J’étais convaincue que je devais le suivre. Ce n’était pas le hasard de le découvrir au moment où j’étais au plus mal.
Et ça a été une évidence au fur et à mesure des ateliers. La relation avec mes enfants est différente. Je ne lève plus la main. Je tente de répondre à leurs besoins dès que j’y pense. Je suis à l’écoute.
Je venais pour changer ma relation avec mes enfants mais c’est moi qui ai changé. Je suis légère. J’ai tourné la page de mon enfance. Je suis heureuse et aujourd’hui je m’autorise à le dire.
Faire confiance au groupe que l’on ne connaît pas est un vrai exercice. Il me manque déjà…
J’étais un champ en friche (mauvaise herbes, etc.). La formation a labouré et a semé. Aujourd’hui je suis un beau champ où poussent de jolies fleurs persistantes.
Merci à toi Élise pour ton écoute,  ta bienveillance, pour cette lumière qui nous a guidé . Merci mes amis écoutants. Et un grand merci à mes enfants et surtout à mon mari qui m’a suivi dans cette expérience et a pris le même chemin.
Rien n’est acquis mais je vivrai chaque étape de ma vie avec en tête…ces ateliers ! – Frédérique

Ce cycle m’a appris à mieux écouter ma fille (4 ans et demi) et mieux comprendre ses besoins ainsi que les miens.
Je me sens plus serein dans mon rôle de papa !
De nature plutôt introvertie en ce qui concerne mes sentiments et mon vécu, j’ai finalement pris plaisir et trouvé un réel bénéfice à  m’ouvrir au groupe.
Le fait d’écouter les autres m’a également beaucoup appris et j’ai appris qu’écouter ça s’apprend !
Quoiqu’il arrive on en sort grandi,  je pense !
Merci Élise !! – Matthieu

La relation avec mes enfants est plus présente, plus intense et plus vraie à travers l’attention que je peux porter à ce que je suis et à ce qu’ils sont. Je suis plus à l’écoute de leurs besoins et aussi des miens. J’ai été enthousiasmée par les ateliers, ça a été une vraie découverte ! J’ai compris à travers nos partages que nous sommes tous dans le même bateau et ça m’a fait du bien. L’écoute a été pour moi un révélateur total, les besoins m’ont vraiment connecté à moi. Dans le groupe, j’ai vécu des moments particulièrement précieux, j’ai eu énormément de plaisir à venir et j’ai été profondément touchée par ce que l’on a partagé ensemble. Je me suis sentie accueillie, importante. Le vivre en couple était important pour moi, cela nous permet d’avoir un cadre de référence commun et de s’accompagner mutuellement dans la démarche parentale créative. – Eve

J’ai beaucoup appris au cours de ce cycle, sur le fonctionnement des enfants, de leur cerveau, de leur perception du monde extérieur ou des injonctions parentales, etc. ! Là où j’aurais baissé les bras avant, en pensant ne pas être en mesure de trouver une solution, s’ouvrait au contraire une généreuse quantité de voies possibles. Ce qui m’a profondément marquée est la relecture de mon propre vécu d’enfant, sous le regard bienveillant d’autres « grands enfants ». Ce qu’aucun livre ne m’avait jamais invité à faire avant ! Et cet éclairage-là m’a permis de redécouvrir mes enfants, d’oser leur demander pardon et de me dire que, peut-être, même si je suis une maman plus que perfectible, ils vont devenir des adultes capables à leur tour de s’interroger, de se remettre en question et d’avoir comme seul fil rouge : l’amour bienveillant. – Florence

Je suis plus à l’écoute de mes enfants, de leurs besoins, de leurs ressentis, ce qui va de pair avec la gestion de ma colère, être capable plus souvent, quand leurs demandes me semblent insupportables de ne pas être dans une réaction immédiate mais d’essayer de comprendre ce qu’il y a derrière. Je suis plus dans le présent, dans le jeu, dans l’échange, je me rends disponible. Je donne de l’importance à ce qu’ils expriment, je les reconnais comme des individus à part entière. J’ai évolué dans la gestion de ma colère, même si ce n’est pas toujours facile. Le groupe ce sont des rencontres authentiques, des échanges riches avec des personnes qui ont elles aussi leurs faiblesses et leurs problèmes et qui apportent un éclairage sur ce que l’on vit soi, ce qui fait que l’on se sent moins seul. – Jean-Frédéric

Pour ma part, le cycle a été la voie pour devenir un meilleur parent et c’est ce que je venais chercher. […] En plus d’avoir acquis une meilleure compréhension de mon enfant et une foule d’astuces et outils pour mieux communiquer avec lui, le cycle m’a apporté une réflexion sur moi, ma propre enfance, certaines valeurs que je souhaite transmettre à mon fils. […] Je conseillerais ce cycle à tous les parents et encore plus à ceux qui s’interrogent sur la possibilité de communiquer autrement avec leurs enfants, de poser des règles et des limites tout en (les) respectant. – Tiphen

Je constate qu’il y a moins de colère à la maison. Cela tient au fait d’une prise de conscience de ces sources de la colère et aussi de la façon d’appréhender les crises de colère, j’ai modifié mon comportement par rapport à ça et je les accueille mieux. J’ai aussi l’impression de plus d’authenticité, de moins de convenances et du coup d’une relation plus en lien avec les besoins de chacun. J’ai apprécié la sincérité de nos échanges. – Virginie

La relation avec mon enfant a évolué de façon très positive, je suis plus à l’écoute, je prends du temps avec lui : des temps de jeux, des moments d’échange. J’ai plus confiance en ses émotions et ses sentiments, je sais maintenant qu’il les exprime d’une manière qui correspond à son âge. J’ai changé de regard sur ce qu’il vit durant ses journées, ce qui me permet de ne pas lui  dire « Qu’est-ce qui ne va pas encore ? Pourquoi il fait ça ? ». J’ai envie d’être davantage moi-même. Pouvoir échanger avec d’autres parents était très intéressant, j’ai fait de belles rencontres, j’ai l’envie de croire que la nature humaine peut évoluer ! – Pierre

Je me suis lancée dans l’aventure « Vivre et grandir Ensemble », un peu par besoin, beaucoup par curiosité, surtout parce que c’était Élise ! J’avais quelques réticences sur l’approche en groupe. Et finalement, je me suis sentie plongée dans un bain de bienveillance qui m’a à la fois apaisée, rassurée et poussée à aller chercher d’autres ressources en moi. – Anne-Laure

Avoir l’occasion de partager notre expérience du métier de parent, en l’occurrence de maman est déjà une sacrée opportunité ; ce métier de parent pour lequel nous ne sommes ni formés, ni supervisés alors qu’il est le plus important qui nous soit donné d’occuper.
Ensuite, l’enseignement proposé au cycle Vivre et Grandir Ensemble m’a amené à relire ma pratique et mon histoire en toute bienveillance, sans culpabilité. L’ouverture d’esprit et la créativité qu’on y trouve m’ont amené à modifier ma façon d’être, à réfléchir à la fonction maternelle, à la vie de famille. Je lâche peu à peu des automatismes qui ne fonctionnaient pas et qui ne satisfaisaient personne : ni mes enfants ni moi-même.
Bien sûr, rien n’est magique, ce n’est pas la révolution à la maison mais je me sens en marche pour apporter d’autres réponses, être davantage à l’écoute de moi-même, de mes enfants. En fait, j’ai l’impression qu’on a ouvert les fenêtres de ma maison. – Marylise

J’ai apprécié l’ambiance qui s’est installée dans notre groupe. La disponibilité, l’écoute et l’empathie de chacun étaient palpables, probablement grâce à la personnalité de chaque participant mais aussi du fait de cet encadrement clair et contenant qu’Élise nous a offert.
J’ai pris conscience d’un certain nombre de choses qui m’ont été impossible d’ignorer par la suite. Ceci a eu des incidences sur ma vie de famille. Les conséquences sont extrêmement positives en ce qui concerne le rapport que je développe depuis avec mes enfants, plus centré sur l’écoute, la disponibilité et le respect. Je suis plus attentive dans mon quotidien à ma façon de communiquer et j’utilise la puissante « écoute active ». Je relativise plus facilement les « tracas » du quotidien et j’évalue mes marges de progression dans différents domaines.  Je sais qu’il y a d’autres façons D’Être et je sais aussi que je peux réussir à évoluer, doucement mais sûrement. – R.